La panoramique
Saint-Félicien

La panoramique

Archéologie et histoire
Fraîcheur
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Au départ de Saint Félicien, vous serez frappés par les panoramas qui s'enchainent, tous plus beaux les uns que les autres. La route en balcon entre Nozières et Lalouvesc est un enchantement permanent. Pour finir, la descente par Pailharès sera une formalité. Au départ de St Félicien, berceau de la cyclosportive l'Ardéchoise, vous emprunterez pourtant un col méconnu, mais certainement un des plus beaux des environs.
La montée régulière jusqu'au Col de Fontfreyde sera un délice pour les mollets à moins d'avoir opté pour un vélo à assistance électrique. De là, une route quasi plate vous conduira jusqu'au village perché de Nozières d'où la vue est saisissante. Pour le peu que ce soit une chaude journée d'été, l'ombre offerte par les sapins saura vous gratifier d'une fraicheur réconfortante.
De Nozières, encore 1 petit km de montée pour une quinzaine derrière en faux plat, mais surtout avec des points de vue permanents sur la haute vallée du Doux. Emmerveillez vous, vous apercevrez ça et là les villages de St Jeure d'Andaure, Lafarre, Rochepaule et le village gourmand de St Bonnet le Froid, déjà en haute Loire.
Le final juste avant Lalouvesc marquera les derniers km d'ascension pour dépasser les 1000m, mais très ombragés, ils ne seront que formalité. Prenez le temps de visiter le patrimoine de Lalouvesc, sanctuaire dédié à Saint Jean François Régis et Sainte Thérèse Couderc, autour de la basilique, dont l'architecte Pierre Bossan, est aussi celui des basiliques de Fourvière à Lyon et Ars.
Après, c'est que du bonheur à profil descendant. Du col du Marchand, ne manquez pas le détour par le village perché de Pailharès, invitant à la flânerie. Encore quelques km de descente pour retrouver le point de départ, sur les traces de milliers de cyclistes au mois de juin.

Les 5 patrimoines à découvrir

  • Point de vue

    Point de vue

    Point de vue du Col de Fontfreyde
  • Histoire

    Château de Rochebloine

    Du château, il ne reste plus qu’un pan de mur. Nous trouvions certainement ici un péage sur la route reliant le Puy en Velay à la vallée du Rhône. Le châtelain contracte des dettes envers le roi et en 1288 le bâtiment devient propriété de Philippe le Bel sous la gestion du Bailli de Boucieu le Roi. Il passera par la suite de mains en mains, tantôt sous l’égide des comtes de Vienne puis du Forez.  Par la suite, la situation géographique de Pailharès supplantera celle du château qui sera laissé à l’abandon, détruit par les routiers et servira de carrière pour les habitations proches. Son nom viendrait de « Rocca » « Blaona » : ou la roche bleutée (en référente au dur granite qui a donné ses pierres).
  • Histoire

    Saint Régis à Lalouvesc

    Ranimer la foi catholique dans les montagnes du Vivarais, du Velay et des Cévennes. telle était la mission confiée à Saint Jean François Régis ! Ordonné prêtre en 1630 et missionnaire en 1632, "ce marcheur infatiguable parcourait 40 à 60 km par jour. Le 23 décembre 1640, par temps de tempête et de neige, il part pour ce qui sera son ultime mission dans le Nord du Vivarais. En chemin, il tombe malade. Malgré une forte fièvre, il prêche et entend les confessions jusqu'à l'épuisement. Le 31 décembre 1640, le "marcheur de Dieu" âgé de 43 ans, meurt à Lalouvesc. Il sera déclaré Bienheureux en 1716 par le Pape Clément XI, puis canonisé en 1737".

    Lalouvesc devient alors un lieu de pèlerinage et une basilique s'élève en son honneur après 12 ans de travaux. Il s'agit d'une basilique à deux clochers, issue de deux anciennes églises. La basilique définitive fut consacrée le 5 août 1877 par le cardinal Guibert, archevêque de Paris. Elle abrite les reliques du Saint et l'ensemble des vitraux retrace sa vie en image. Pour les grands évènements, le bourdon sonne et résonne à plus de 25 km à la ronde.

    Source : Topoguide "Le Chemin de Saint Régis" du Puy en Velay à Lalouvesc
  • Histoire

    Basilique de Lalouvesc

    Edifice religieux remarquable, cette église est la troisième qui fut construite à Lalouvesc. En 1640, celui qui deviendra St François Régis décède à Lalouvesc. Le pèlerinage pour se rendre sur sa tombe prend une telle ampleur au fil des années que l’église dont dispose le village est rapidement saturée. On fait alors appel à un architecte lyonnais : Pierre Bossan. Fortement marqué par l’orient dans son histoire personnelle, il se lance dans la construction d’une cathédrale Néobyzantine qui sera achevée en 1877. Pierre Bossan construira par la suite la basilique de Fourvière à Lyon.
  • Histoire

    Pailharès

    Pailharès fut probablement fortifié dès l'époque romaine. Pendant l'époque carolingienne, Pailharès s'étendait sur une superficie beaucoup plus importante mais il est difficile à ce jour d'en cerner les contours. Dans son article sur la commanderie des Antonins d'Aubenas, le docteur Francus (alias Albin Mazon) mentionne une commanderie de « Pailharès » comme dépendant de la commanderie d'Aubenas. Pailharès devint une enclave du Forez en 1296. Elle fut rattachée au Vivarais lors de la Révolution française. La commune de Pailharès a subi un important feu de forêt sur le Sardier en 2003, provoqué par la foudre. Source Wikipédia

Description

Départ du centre du village, devant l'office de tourisme. Prenez la direction de Pailharès, et sortez du village par un faux plat descendant de 2 km.

1 - 3 km
Au pied du col du Buisson, ne manquez pas la route à gauche en direction de Nozières. Vous attaquez le col de Fontfreyde sur une pente régulière. La route se poursuit par un faux plat jusqu'au village.

2 - 14 km
Dans le centre de Nozières, prenez à droite la D236 en direction de Lalouvesc, et passez par les cols du Buisson et du Faux.

3 - 29,5 km
2 km avant Lalouvesc, empruntez à gauche la route de Bobigneux pour finir l'ascension vers le village de Lalouvesc.

4 - 34 km
Dans Lalouvesc, suivez à droite Saint Félicien par la D532 jusqu'au col du Marchand.

5 - 39 km
Au col du Marchand, ne manquez pas à droite la route descendant sur le village perché de Pailharès.

6 - 44,5 km
Du village de Pailharès, rentrez sur Saint Félicien par la D273.
  • Départ : Saint Félicien - Parking de la poste
  • Arrivée : Saint Félicien - Parking de la poste
  • Communes traversées : Saint-Félicien, Pailharès et Lalouvesc

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Office de tourisme Ardèche Hermitage

6, place du 8 mai 1945 - BP 70019, 26601 Tain l'Hermitage

http://www.ardeche-hermitage.com

info@ah-tourisme.com

04 75 06 06 12


Transport

Ligne 11 Tournon sur Rhône - Saint Félicien - Lalouvesc équipée de porte-vélos de Pâques à Toussaint.

Accès routiers et parkings

De Tournon sur Rhône, prendre la D238 puis la D532 jusqu'à Saint Félicien.

Stationnement :

Parking de la poste

Accessibilité

Boucle cyclo
Numéro de secours :114

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
14