Villages du plateau
Tournon-sur-Rhône

Villages du plateau

Flore
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Cette grande randonnée de 2 jours, réservée aux bons marcheur, permet la découverte du plateau de Tournon et de ses nombreux villages : Lemps, Sècheras, Cheminas, Etables.

Les 7 patrimoines à découvrir

  • Point de vue

    Point de vue

    Magnifique panorama sur le Vercors et la chaîne des Alpes.
  • Point de vue

    Entre rivières et plateaux

    Depuis les nombreux points de vue, on observe assez facilement le relief vigoureux et caractéristique du secteur des gorges du Doux. La basse Vallée du Doux et ses principaux affluents, le Duzon et la Daronne, entaillent fortement le plateau.
    Ce plateau, remarquable par sa régularité, de l'Ouest lyonnais jusqu'au Sud du Doux, est qualifié de piemont rhodanien. Son altitude varie de 350 à 400m. C'est au niveau des Gorges du Doux qu'il possède sa plus grande largeur (environ 15 km) entre le Rhône et les Monts du Vivarais.
  • Point de vue

    Point de vue

    Parfois un point de vue permet d'admirer les gorges du Doux et quelques belles anciennes terrasses parfois encore entretenues.
  • Flore

    Les Gorges du Doux

    A l'aval de Boucieu le Roi, le chemin se fraye un chemin sinueux au travers de la roche qu'il a fortement entaillée. Il court souvent directement sur le rocher dans des gorges très resserrées entre des falaises abruptes. Certains endroits ne sont accessibles que par le train qui sillonne le fond de la vallée.
    Le caractère aride de ces surfaces rocheuses et le lien climatique avec la vallée du Rhône marque une influence méditerranéenne forte, tant sur le plan faunistique que floristique.
    Chênes verts et chênes pubescent, associés aux landes à genêt et à callune fausse bruyère couvrent les versants abrupts, là où autrefois les pentes les plus raides étaient pâturées ou cultivées en terrasses.
    Parmi la faune la plus caractéristique de ce milieu, on trouve les reptiles qui affectionnent les terrains rocheux : la couleuvre verte et jaune très fréquentes, la coronelle girondine plus localisée ou encore le lézard hispanique. Quelques rochers constituent des sites de nidification priviligiés pour le rare hibou grand duc.

    Source : SIVU Doux Clair, Conservatoire Rhône Alpes des Espaces Naurels, la Vallée du Doux, un voyage aux multiples ambiances, guide du patrimoine naturel de la région Rhône Alpes, 1995.
  • Histoire

    Usine hydoélectrique de Mordane

    Pendant la première guerre mondiale, le gouvernement français décide d’augmenter fortement la production d’énergie électrique. Une nouvelle retenu d’eau est créé afin de’assurer l’alimentation d’une centrale hydroélectrique située en aval sur le site de Mordane. Pour relier les deux ouvrages, la « Société des Forces Motrices du Vercors » chargée du projet a fait construire un canal de deux kilomètres longeant les gorges du Doux, entre 1917 et 1920. Une partie de ces travaux a été réalisée par les prisonniers allemands de la guerre de 1914-1918, d’où le nom de « canal des allemands ». Rachetée par EDF en 1946, cette usine est toujours en activité avec un productible annuel moyen de 11 GWh.
  • Histoire

    Grand Pont

    Tout en majesté, celui que l’on appelle le « Grand Pont » voit sa construction débuter aux alentours de l’an 1380. Sa construction ne s’est pas faite sans difficultés, les échafaudages étant successivement emportés par les crues du Doux qui coule en contrebas. C’est d’ailleurs pour répondre à cette problématique que l’on a choisi un pont en plein cintre. Classé au titre des monuments historiques depuis 1954, ce pont fait partie intégrante de la vie et du cœur des locaux.
  • Flore

    La ripisylve

    Vous avez pu remarquer durant vos diverses balades au bord du Doux, une frange forestière, parfois réduite à une simple ligne d'arbres, qui couvre une grande partie des berges. C'est "la ripisylve".
    Elle a un rôle fondamental dans l'écologie de la rivière. Elle intervient dans la nourriture de la petite faune aquatique, fournit des caches aux poissons au sein des systèmes racinaires, maitient les berges et évite leur érosion. De plus, elle emprisonne des éléments polluants tels que les nitrates et règle la luminosité. Son entretien régulier est profitable à la plupart des espèces de poissons.
    L'aulne, le saule, le frêne et le peuplier y sont les plus courants. Le robinier faux acacia et la renouée du Japon, quant à eux, envahissent de plus en plus les rives en appauvrissant cet écosystème original.

    Source : SIVU Doux Clair, Conservatoire Rhône Alpes des Espaces Naturels, La Vallée du Doux, un voyage aux multiples ambiances, Guide du patrimoine naturel de la région Rhône Alpes, 1995. Disponible dans les offices de tourisme Vallée du Doux.

Description

1 -
Jour 1 : Tournon sur Rhône - Etables

2 -
Etables - Tournon sur Rhône
  • Départ : Tournon sur Rhône - Place du quai Farconnet
  • Arrivée : Tournon sur Rhône - Place du quai Farconnet
  • Communes traversées : Tournon-sur-Rhône, Saint-Jean-de-Muzols, Lemps, Vion, Sécheras, Cheminas et Étables

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Office de tourisme Ardèche Hermitage

6, place du 8 mai 1945 - BP 70019, 26601 Tain l'Hermitage

http://www.ardeche-hermitage.cominfo@ah-tourisme.com04 75 06 06 12

Transport

Ligne 3+ Tournon sur Rhône - Valence

Accès routiers et parkings

De Valence, prendre la N7 en direction de Lyon jusqu'à Tain l'Hermitage, et traverser le Rhône pour atteindre Tournon sur Rhône.

Stationnement :

Place du quai Farconnet

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
38